UN SERVICE DIOCESAIN IMPORTANT ET MAL CONNU :

LA PASTORALE DE LA SANTE SUR NOS 2 PAROISSES

Ce service est un service de VISITE, de RENCONTRES, et d’ECOUTE de personnes fragilisées, isolées, âgées; à domicile; en maisons de retraite; à l’hôpital de Nozay et dans d’autres lieux d’accueil.

Son but est de répondre aux besoins d’AMITIE, de RECONNAISSANCE des malades et de leur permettre de continuer d’APPARTENIR A LA COMMUNAUTE. Il est aussi de répondre aux besoins SPIRITUELS : sacrements de l’Eucharistie, de réconciliation, onction des malades…ou simple temps de prière ou mise en relation avec un prêtre.

Ce service répond à l’invitation du Christ dans le chapitre 25 de l’Evangile de Matthieu “ j’étais malade et vous m’avez visité…chaque fois que vous l’avez fait à l’un de ces petits qui sont mes frères, c’est à moi que vous l’avez fait.”

Le vécu de l’Aumônerie des malades à Nozay – témoignage de Marie-Thérèse, coordinatrice

A Nozay, il y a 104 résidents à la maison de retraite de la Chesnaie et au « cantou » (personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou handicapées physiques ou autres); il y a aussi 30 personnes hospitalisées en soins de suite (hôpital mutualisé avec celui de Châteaubriant).

Ces personnes sont toutes visitées régulièrement chaque lundi par une équipe de dix bénévoles. Cette équipe est complétée par cinq messieurs (les roulants) qui viennent nous aider à acheminer à la chapelle les résidents qui veulent et peuvent assister à la messe célébrée par le père André Guillet chaque vendredi à 15h. Nous avons aussi une animatrice de chant qui vient régulièrement chaque vendredi.

Deux temps de prière par an sont proposés au « cantou » pour rejoindre ceux dont la maladie s’aggrave : ces moments sont appréciés par les soignants et les familles présentes.

A l’hôpital, les visites nous mettent en contact avec les familles qui sont désorientées et dans l’inquiétude. A cette occasion, l’onction des malades ou la visite d’un prêtre peut nous être demandée; nous portons également chaque vendredi la communion à ceux qui le demandent.

Des liens de respect et de confiance se vivent avec les soignants et animateurs qui sont très attentifs à la demande de leurs pensionnaires.

En fin de vie, la personne ou la famille nous demande quelquefois une attention particulière de présence, voire plus. A cette effet, l’hôpital contacte la coordinatrice qui  fait en sorte de répondre aux besoins exprimés.

Ce service demande de la part de toute l’équipe beaucoup de fidélité et un minimum de régularité dans la présence. Même si nous nous absentons à tour de rôle, nos amis âgés ou malades sont bien entourés et nous le rendent bien!

A la Chesnaie, des liens de véritable amitié se sont créés entre bénévoles et résidents et au « cantou », le visage des malades s’illumine quand ils reconnaissent celles qui viennent leur dire un petit bonjour.

Nous avons souvent l’impression de ne pas faire grand chose, d’être dans une pastorale de l’invisible, mais nous apportons ce « verre d’eau » que Jésus nous demande d’apporter aux siens.

Les visites à la maison de retraite de Derval  – témoignage de Janine et Jacqueline

Nous sommes deux visiteuses depuis de nombreuses années à la maison de retraite “ Le Val d’Emilie” à Derval.

Nous passons dans les chambres et les espaces communs des résidents. Ils nous attendent quelquefois impatiemment pour une écoute de leur vie; d’autres fois de leurs soucis, avec des vécus souvent difficiles, qu’ils n’ont jamais exprimés auparavant. Nous essayons de leur apporter un réconfort moral et spirituel. C’est avec leurs sourires et leurs remerciements que nous repartons avec le sentiment d’avoir été utiles.

On recrute !

Si vous ressentez cet appel, vous pouvez vous aussi vivre cette belle aventure de la pastorale de la santé. Pour étoffer nos équipes n’hésitez pas à nous rejoindre. Le Pape François nous dit: “ Nous ne devons pas avoir peur de la solidarité, ni de mettre ce que nous sommes et ce que nous avons à la disposition des plus fragiles, des plus faibles.”

Pour aller plus loin dans la découverte de cette belle mission, vous pouvez regarder la vidéo “Au pas du plus fragile, l’aventure de la pastorale de la santé” (http://nantes.cef.fr/service_mvt/les-services-diocesains/pastorale-de-la-sante-2)

Pour assurer ce SERVICE dans chaque maison de retraite, à l’hôpital et à domicile il y a des équipes de bénévoles. Pour les connaitre, contacter les maisons paroissiales de Derval et de Nozay. Voir les coordonnées au bas de la première page des bulletins paroissiaux.

Des moments forts sur nos paroisses

Le 12 février c’est le Dimanche de la Santé. Nous avons prié pour les professionnels de la santé qui ont pour tâche de protéger et de servir la vie et pour ceux qui souffrent dans leur corps ou leur esprit et ceux qui ont perdu tout goût à la vie.

Messes des malades : à Nozay le dimanche 23 avril et à Mouais le jeudi 18 mai ainsi que dans les résidences et maisons hospitalières.

L’équipe de responsables:

† pour Nozay: Marie-Thérèse LINCLAU, Françoise CLAVIER, Père André GUILLET

† pour Derval: Jacqueline URVOY- JOGUET, Jeannine MERHANT, Père Victor BROSSEAUD

 

 

Précédent

Les commentaires sont fermés.