Cliquez sur le faire part :faire part ordinationsuite ordinationNous organisons un car pour nous rendre ensemble à la cathédrale, inscrivez vous dans les maisons paroissiales de Derval et Nozay

Départ de Derval, place du bon accueil à 13H15

Départ de Nozay, place du champ de foire à 13H30

Ci-dessous le témoignage d’Emmanuel dans la revue du diocèse « Eglise de Loire-Atlantique » de mai 2015 :

Comment vous préparez-vous à vivre votre ordination ?

La période qui se situe entre le jour où l’on reçoit l’appel de l’évêque à être ordonné et le jour de l’ordination est une période bien singulière.

 C’est ce basculement étrange où l’on prend conscience que ce qui était de l’ordre d’une possibilité va devenir une réalité. Finie la période du discernement profond, c’est le moment de l’engagement de fond. Cette période, je l’ai vécue l’année dernière, je la revis cette année, différemment.

En effet, c’est au moment de l’ordination diaconale que l’on s’apprête à donner un « oui » pour toute la vie. Cet engagement définitif, le Christ l’a scellé par l’imposition des mains. Et en même temps, ce n’était que le début. Car qui peut dire qu’il a donné toute sa vie, sinon celui qui est parvenu au bout de la course ? « Que Dieu Iui-même achève en vous ce qu’il a commencé », dira l’évêque le 28 juin prochain.

 À quelques semaines de mon ordination presbytérale, c’est un double sentiment qui m’habite : celui de vivre à la fois une continuité et un passage vers une nouveauté insoupçonnée. Diacre depuis un peu plus de 9 mois, je découvre à peine cette beauté d’être envoyé comme signe du Christ serviteur au milieu de mes frères…

Heureusement, le prêtre ne cesse pas d’être serviteur au nom du Christ. Mystère d’une continuité.

Mais demain, être membre du presbyterium du diocèse de Nantes comme pasteur à la manière du Bon Pasteur, je ne peux dire encore à quoi cela ressemble. Mystère d’une nouveauté.

 En cette période d’ultime préparation à l’ordination, je voudrais demander au Christ ressuscité, pour aujourd’hui et pour chaque jour la grâce d’être disponible à la merveille de sa nouveauté. Que cette grâce descende aussi sur tous les chrétiens du diocèse et qu’elle soit notre joie à tous, membres du corps du Christ ressuscité.

Les commentaires sont fermés.